inomed

Les applications thérapeutiques de la stimulation magnétique transcrânienne répétitive avant tout dans le traitement de la dépression

La stimulation magnétique transcrânienne répétitive, ou encore rTMS, compte parmi les traitements de choix lors de la prise en charge d'une dépression. Et ce d'autant plus que l'action des médicaments se révèle insuffisante ou provoque des effets secondaires, qu'il existe des contre-indications à ces médicaments ou que ceux-ci sont refusés par le patient, ou encore que les patients ne réagissent pas de façon appropriée aux mesures psychothérapeutiques.

La rTMS pour le traitement de la dépression peut également être utilisée en association avec d'autres méthodes telles que la pharmacothérapie ou la psychothérapie. Le recours à la stimulation magnétique >> chez les patients souffrant de dépression est indolore, bien supportée et sans effets secondaires notables.

Pour toutes ces raisons, cette thérapie est de plus en plus utilisée dans la pratique clinique lors du traitement des dépressions. La stimulation magnétique transcrânienne répétitive a été très documentée sur le point précis du traitement de la dépression réfractaire.

Après détermination exacte de la puissance de stimulation requise pour la personne et de l'emplacement idéal, on utilise une bobine magnétique plaquée sur la tête du patient pour générer une impulsion à peine perceptible pour le patient atteint de dépression, qui, à son tour, va induire une impulsion de stimulation électrique dans le cortex et ainsi une dépolarisation des neurones du cortex. À l'aide de différents protocoles de stimulation, très fréquemment utilisés lors du traitement de la dépression, l'activité corticale est modulée puis normalisée grâce, dans ce cas, à une stimulation ciblée du cortex préfrontal dorsolatéral (dlPFC). Une multitude d'études et de méta-analyses vient étayer cette efficacité, notamment dans le cas du traitement de la dépression.

Mais pas seulement dans le cas d'une dépression : l'approche thérapeutique par rTMS s'utilise pour un certain nombre de pathologies neuropsychiatriques

La rTMS ne s'utilise pas uniquement pour traiter une dépression, mais est également employée comme méthode thérapeutique potentielle pour un certain nombre d'autres indications neuropsychiatriques comme les acouphènes, la manie, les troubles obsessionnels compulsifs, la schizophrénie, les troubles de conversion et le trouble panique. En outre, l'efficacité des rTMS est également à l'étude entre autres dans la médecine de réadaptation, la dépendance, les troubles des conduites alimentaires, la maladie de Parkinson, le syndrome de Gilles de la Tourette, la crampe de l'écrivain, les dystonies, les membres fantômes et le bégaiement.

Dans le cadre du traitement d'une dépression ainsi que pour d'autres indications neuropsychiatriques, vous avez le choix entre un grand nombre de produits.